7 bénéfices du Pilates sur la course à pied

Femme qui fait de la course à pied dans la forêt

PARTAGER CET ARTICLE :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La course à pied est un sport très populaire qui séduit un très grand nombre de personnes. Activité facile d’accès, la progression est rapide et visible, il y a cependant parfois des risques de blessure et des douleurs peuvent très vite apparaître. Nous allons donc voir 7 bénéfices du Pilates sur la course à pied

Le Pilates & la course à pied

Il est difficile d’arrêter de faire quelque chose que l’on aime, surtout quand c’est quelque chose qui aide à se déstresser, à faire circuler le sang, à vous remplir d’endorphines et à vous rendre heureux.  Mais ne serait-ce pas encore mieux si vous pouviez courir sans douleur ni crainte d’aggraver une ancienne blessure ? 

Accorder un peu de temps supplémentaire pour faire du Pilates en vaudrait-il la peine s’il pouvait vous aider à améliorer le renforcement de votre tronc, à libérer vos hanches, à améliorer la mobilité de vos ischio-jambiers, à aider vos genoux et à soigner vos pieds ?

Le Pilates est bénéfique pour les coureurs car il présente de nombreux avantages pour la santé de l’ensemble du corps.  Si vous aimez courir, le Pilates peut vous aider à rester en pleine forme et à tirer le meilleur parti de vos kilomètres, que ce soit en battant le pavé, en parcourant les sentiers ou en faisant un sprint sur la piste 🏃‍♀️🏃🏼‍♂️

En tant que coureur, la seule activité sur laquelle vous voulez vous concentrer est la course, ce qui est relativement normal. Il est également assez connu de mettre en place de la PPG, de la préparation physique générale, pour renforcer la sangle abdominale et donc éviter de s’écrouler en courant quand la fatigue commence à se faire ressentir.

Si vous êtes prêt à consacrer quelques heures par semaine à la méthode Pilates, vous bénéficierez d’un corps plus équilibré et de moins de douleurs

Généralement, les coureurs que je connais détestent s’étirer : des quadriceps ou des ischio-jambiers tendus sont des facteurs qui peuvent contribuer à la blessure ! Le mouvement répétitif de la course à pied renforce donc principalement les muscles sollicités, mais le reste du corps ne travaille pas. Si le déséquilibre dépasse un certain seuil, c’est la blessure assurée !

Et il ne faut pas oublier les pieds… une partie très importante d’une foulée saine. Si vous avez tendance à vous mettre en pronation ou en supination, même si vous portez des chaussures qui sont censées vous aider à corriger cela, les premières corrections doivent porter sur la façon dont vous utilisez les muscles des orteils, du pied, de la cheville, du mollet et jusqu’aux hanches ! 

À moins d’être coaché à un très haut niveau, ou d’être un coureur mutant génétiquement doué, vous ne vous rendez peut-être même pas compte des déséquilibres ou de la mauvaise mécanique corporelle que vous utilisez lorsque vous courez ! Trouver, ressentir et corriger ces schémas de mouvement fonctionnels, voilà ce que fait le Pilates !

femme qui court sur une route

Voici 7 façons dont le Pilates est bénéfique pour les coureurs

Chaque exercice de Pilates est une combinaison de force et de souplesse. 

Un simple étirement ne vous aidera jamais à obtenir la force et le soutien dont vous avez besoin dans les groupes de muscles opposés pour que les muscles trop tendus se relâchent.

  • Si vous courez et vous étirez depuis des années et que vous n’arrivez pas à comprendre pourquoi vous n’êtes pas plus souple, le manque de développement musculaire équilibré pourrait être la raison pour laquelle vous ne voyez pas d’améliorations.
  • Si vous courez et ne vous étirez PAS, les exercices de Pilates vous permettront d’effectuer une gamme complète de mouvements pour améliorer la mobilité d’une manière amusante et plus efficace que de simplement « retenir » un étirement.

Le Pilates permet également de développer la force en longueur

Au lieu de se concentrer sur les muscles superficiels, plus gros, le Pilates s’attaque aux muscles posturaux, plus petits et plus profonds, et fait travailler le corps de l’intérieur. Le Pilates peut vous aider à apprendre à utiliser un peu moins vos muscles surdéveloppés et un peu plus vos muscles plus faibles.  Un développement musculaire équilibré = un risque de blessure réduit.

Le Pilates peut améliorer vos habitudes respiratoires. 

La respiration est importante si vous souhaitez courir ou pratiquer d’autres activités cardio intensives.  Plus vos habitudes respiratoires sont efficaces, plus il vous sera facile de rythmer vos courses et de maximiser la disponibilité de l’oxygène.  De meilleures habitudes respiratoires peuvent également aider votre dos, vos bras et vos épaules à bouger plus facilement pour une foulée saine.

Si votre dos est tendu après une course ou si vous souffrez de douleurs au cou et aux épaules, il y a de grandes chances qu’en apprenant les techniques de respiration postéro-latérale du Pilates, vous libériez tout le haut de votre corps, réduisiez les douleurs dorsales et soyez capable de respirer plus facilement pendant vos courses.

Le Pilates peut améliorer la conscience du corps. 

C’est un concept qui échappe à beaucoup de gens. Une meilleure conscience du corps est essentielle pour éviter les blessures.  En prenant conscience de vos bonnes et mauvaises habitudes de mouvement et en faisant des exercices de Pilates pour renforcer la bonne mécanique corporelle, vous gagnerez la confiance nécessaire pour savoir si vous bougez de manière saine ou si vous faites quelque chose qui pourrait vous blesser. 

Nos muscles n’ont pas de bouche.  La seule façon dont le corps peut communiquer avec nous est d’envoyer un signal de douleur.  Il est important d’apprendre à écouter son corps.  La douleur est un signal qui indique que quelque chose ne va pas.  Un ajustement rapide (si vous saviez quoi faire) peut suffire. Si un ajustement ou une modification n’élimine pas un signal de douleur et que nous l’ignorons et continuons, le risque de blessure est imminent

Le Pilates améliore à la fois le mouvement fonctionnel et la stabilité. 

Chaque activité que nous faisons implique un travail et un relâchement. Cela nécessite que nos muscles soient compétents pour nous soutenir dans nos mouvements et notre stabilité.  Apprendre à contrôler les schémas de travail/relâchement et savoir faire la différence entre l’utilisation d’un groupe musculaire pour la stabilité et le mouvement peut aider à éviter les problèmes de « lutte acharnée » qui peuvent entraîner des blessures.

La stabilité aux bons endroits signifie également des mouvements plus libres là où ils doivent se produire.  Cela permet d’améliorer à la fois la force et la souplesse, ainsi que l’équilibre et le contrôle du corps

Le Pilates est une activité pieds nus

En vous exerçant pieds nus, vous pouvez devenir plus conscient de la façon dont vous utilisez vos arches, vos chevilles et vos orteils pour activer vos pieds et améliorer votre alignement.  Le Pilates propose de nombreux exercices ciblés sur les pieds et les chevilles qui peuvent aider à réduire le risque d’entorse de la cheville, de problèmes de tendons d’Achille et de fasciite plantaire.

Les choses que vous pouvez apprendre et améliorer avec le Pilates sont illimitées.

Le Pilates n’est jamais ennuyeux ! Il existe plus de 500 exercices classiques de Pilates et des milliers de modifications, de variations et d’exercices supplémentaires qui peuvent être incorporés dans une séance de Pilates.

En connaissant vos objectifs, ainsi que vos forces, vos faiblesses et vos blessures passées, avancez pas à pas pour devenir un nouveau coureur plus fort, plus en forme et plus souple.

En intégrant le Pilates et la course à pied dans votre mode de vie actif, vous bénéficierez d’un excellent entraînement cardio pour votre cœur et vos poumons, et de la bonne combinaison de force et de souplesse pour maintenir votre corps en bonne santé

Le Pilates est bénéfique pour les coureurs. Apprendre à être attentif pendant le Pilates peut vous aider à être plus attentif à ce que fait votre corps pendant que vous courez.

En intégrant les concepts du Pilates pour améliorer la respiration, l’alignement du corps, la posture, les mouvements fonctionnels et le soutien, vous serez en mesure de rendre chaque foulée plus efficace, de profiter au maximum de vos entraînements de course et de minimiser les risques de douleurs et de blessures.

4.7/5 - (4 votes)

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La publication a un commentaire

  1. Mesnard

    J’adore cet article et je m’y retrouve dans bcp de phrases.
    Effectivement ça déstresse énormément !
    Il faut de nombreuses séances de course pour apprendre à connaître son corps, son ressenti, ses douleurs…
    Comme tu le dis , on a tendance à ne pas s’étirer.
    J’en éprouve pas le besoin après une séance de course à pied, mais bcp plus après une séance de fitness.
    Sinon j’ai une question, que penses tu du streak running? 🤔 ( le fait de courir ts les jrs sur une certaine distance).J’aime bien le concept pour la régularité mais n’y a t’il pas de risques de blessures justement sur une activité à répétition ?
    Merci Fabien pour toutes ces infos diverses et variées que l’on retrouve sur ton blog, c’est très intéressant et utile.
    Et lorsque c’est expliqué par un coach, on prend plus conscience ! 😏
    Sylvie

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

Le changement (sportif), c'est maintenant ! Abonnez-vous.