Qu’est-ce qui peut engendrer des problèmes de dos chez l’enfant ?

enfant de dos avec problemes

PARTAGER CET ARTICLE :

Le dos d’un enfant reste souple jusqu’à un certain âge. Ainsi, il n’est pas fréquent qu’il soit réellement confronté à d’importants problèmes de dos. Pour autant, il ne faut pas négliger les différents facteurs susceptibles de favoriser les douleurs dorsales chez les petits. Certains symptômes doivent même vous alerter. Des causes variées peuvent être à l’origine des problèmes de dos chez votre enfant.

Un matelas inadapté à la morphologie de l’enfant

Un matelas de qualité et adapté à sa morphologie est essentiel pour lui procurer un sommeil réparateur. À cet effet, consultez le prix matelas tediber et offrez à votre enfant un couchage de qualité. Celui-ci utilise une technologie assurant une bonne aération et garantissant l’évacuation de l’humidité. D’autant plus que la présence de cellules ouvertes et alvéolées lui permet d’épouser les formes de votre petit. Ce qui lui évite les sensations d’inconfort et le mal de dos, important pour son bien-être et sa croissance.

Quand un enfant dort sur un matelas non adapté, sa colonne vertébrale ne bénéficie pas du soutien adéquat. Cela provoque des déformations avec des conséquences néfastes, même à court terme. Non seulement votre enfant va mal dormir, mais il souffrira aussi de fatigue et de douleurs dorsales. Pour prévenir tout problème de dos, il faut prendre en compte plusieurs critères selon son âge et son poids : type de matelas, taille, densité, épaisseur, etc.

Les principales maladies du dos chez l’enfant

Il arrive aussi que les problèmes de dos de votre enfant soient engendrés par des maladies. La scoliose en fait partie. Il s’agit d’une déformation tridimensionnelle de sa colonne vertébrale à l’origine d’une gibbosité. En d’autres termes, elle est visible à la fois sur un plan frontal, sur un plan sagittal et sur un plan transversal. La scoliose peut être thoracique si la déformation se situe au niveau du haut du dos, ou lombaire avec une déformation du bas du dos.

La maladie de Scheuermann peut aussi causer des problèmes de dos chez un enfant. Figurant parmi la catégorie des ostéochondroses, cette pathologie affecte les os et les cartilages de ses vertèbres durant sa croissance. Donnant naissance à une cyphose, son dos apparaît comme bossu et voûté. En raison de cette déformation, votre enfant peut souffrir de douleurs dorsales. Celles-ci peuvent perdurer et devenir handicapantes. Par ailleurs, le surpoids et l’obésité sont responsables de problèmes de dos.

La sédentarité et le manque d’activité physique et sportive

Les problèmes de dos chez l’enfant peuvent aussi résulter de la sédentarité et d’un manque d’activité physique et sportive. Cela entraîne une faiblesse des muscles du dos et favorise le risque d’apparition d’une lombalgie. Dans ce cas précis, changer de matelas est insuffisant. En plus d’adapter son lit à ses caractéristiques, il faut lui faire faire de l’exercice. Cependant, les entraînements intenses sont à éviter. Cela fragilise son dos et augmente le risque de souffrir de douleurs dorsales.

La pratique d’un sport à une intensité adaptée à la musculature de votre enfant rend son dos plus fort et plus résistant. Il développe à la fois ses muscles dorsaux et ses muscles abdominaux. Ce qui procure à sa colonne vertébrale un soutien adapté tout au long de son développement. Au fur et à mesure qu’il s’entraîne, ces muscles se renforcent et deviennent équilibrés. Ainsi, son dos est souple et tonique, donc moins sujet aux problèmes et douleurs dorsaux.

Les risques associés au port de charges trop lourdes

Le port de charges trop lourdes constitue une autre cause possible. Dans la majorité des cas, il s’agit d’un cartable qui ne convient pas à sa morphologie et son âge ou qui pèse trop lourd. Ce qui engendre des douleurs diverses dans la région lombaire. Les professionnels de santé préconisent un cartable qui ne dépasse pas 10 % du poids de votre enfant pour un confort optimal. Au-delà, le risque de mal de dos est important.

Si votre enfant a 11 ans, son cartable ne doit pas excéder les 3,4 kg. À 13 ans, ce poids augmente d’un kilogramme, soit 4,4 kg. Malheureusement, le cartable d’un collégien est en moyenne plus lourd de 7 % par rapport à la recommandation. Ce surpoids accroît les risques de problèmes de dos : séquelles plus ou moins graves, douleurs dorsales, etc. Il est encore accentué par les mauvaises postures dans la vie quotidienne : à table, en classe, etc.

Les problèmes de dos chez l’enfant sont courants. Néanmoins, il est rare qu’ils soient très graves. Pour autant, il faut une prise en charge rapide et adéquate dès l’apparition des premiers symptômes.

5/5 - (8 votes)

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

Le changement (sportif), c'est maintenant ! Abonnez-vous.